Le mode ionien

Ecrit le ven 21/12/2018 - 11:00 par Bob
Difficulté

Commençons l'étude des modes grecs par le mode ionien.
Ce mode est issu du degré I de la gamme majeure, c'est donc la gamme majeure elle-même ! Le mode ionien est donc un mode majeur et d'ailleurs, c'est le mode majeur de référence. Inutile de vous dire que c'est le premier mode à parfaitement maitriser.

Vu que nous avons déjà travaillé sur la gamme majeure, vous connaissez déjà la structure du mode ionien. La nouveauté ici va être d'utiliser cette structure dans le cadre modal ; c'est à dire sur des grilles dépouillées ne contenant qu'un ou deux accords. Je vous rappelle que la musique modale privilégie la mélodie et donc l'emploi de certains degrés qui vont donner la "couleur" du mode.

Nous allons donc apprendre dans cette leçon à improviser en ionien, et sur quels types d'accords on pourra utiliser ce mode.

Sommaire de la leçon :

Présentation du mode ionien

Structure du mode ionien

Le mode ionien est issu du degré I de la gamme majeure, il a donc la même structure que cette dernière :

structure de la gamme majeure

Le mode ionien est donc caractérisé par des intervalles de 2deM, de 3ceM, de 4teJ, de 5teJ, de 6teM et de 7èmeM.
Ces différents intervalles sont calculés à partir de la tonique.

Par exemples, le mode ionien de Do a pour degrés :
Do (I), Ré (II), Mi (III), Fa (IV), Sol (V), La (VI), Si (VII), Do (I).

Le mode ionien de Mi a pour degrés :
Mi (I), Fad (II), Sold (III), La (IV), Si (V), Dod (VI), Réd (VII), Mi (I).

Le mode ionien de La a pour degrés :
La (I), Si (II), Dod (III), Ré (IV), Mi (V), Fad (VI), Sold (VII), La (I).

Le mode ionien est le mode majeur de référence. Les autres modes majeurs se distingueront du mode ionien par une note caractéristique appelé la note modale (la note qui donnera la "couleur" du mode). Ainsi, le mode ionien n'a pas vraiment de notes caractéristiques puisqu'il est pris comme mode de référence.

On peut tout de même préciser que ses degrés IV et VII le différencient des autres modes majeurs.

Pour plus de précision, je vous renvoie à la leçon du niveau 1 sur la structure de la gamme majeure. Vous y retrouverez également les formes de la gamme majeure ainsi que les emplacements de la tonique qui sont exactement les mêmes en ionien.

Harmonisation du mode ionien et accords typiquement ioniens

L'harmonisation en tétrades du mode ionien est identique à celle de la gamme majeure :

I 7M - II m7 - III m7 - IV 7M - V 7 - VI m7 - VII m7/b5

Les accords générateurs du mode ionien sont les triades majeures : I M, IV M et V M.

Par exemple, l'harmonisation en tétrades du mode Do majeur ionien est :
Do 7M - Ré m7 - Mi m7 - Fa 7M - Sol 7 - La m7 - Si m7/b5.
Ses accords générateurs sont les triades Do M, Fa M et Sol M.

Toutefois, dans le modalisme, la trame harmonique peut être réduite à un accord (voire à une ligne de basse). Pour bien installer le mode, il faut que l'accord soit issu du degré I du mode (ou que la ligne de basse joue la tonique). Le mode ionien est un mode majeur, il "sonnera" quand il sera joué sur la tétrade majeure issue du degré I.

On peut donc jouer ionien sur tout accord de type 7M en prenant pour tonique la fondamentale de l'accord.

L'accord 7M peut être également enrichi en accord de type 9 (une tétrade 7M avec une 2èmeM) ou 13 (une tétrade 7M avec une 6teM).

On peut également jouer ionien sur une triade majeure ou encore sur des tétrades add9 (triade majeure + 2èmeM), add11 (triade majeure + 4teJ) ou add13 (triade majeure + 6èmeM).

Improviser avec le mode ionien

Le mode ionien n'est rien d'autre que la gamme majeure elle-même. C'est donc un mode facile à entendre, car mainte fois utilisé dans de nombreux morceaux populaires. A vrai dire, dans le modalisme, c'est un mode qu'on utilise rarement. Sur un accord 7M, on préfère utiliser le mode lydien qui a une couleur plus prononcée (mais nous en reparlerons plus tard).

Néanmoins, voici quelques conseils pour bien faire sonner le mode ionien :

  • De manière générale, la tonique est le degré fort par excellence, c'est sur elle que repose toute la structure du mode. Il ne faut pas hésiter à la jouer sur des temps forts pour bien ancrer le mode dans la mélodie.
  • N'hésitez pas à briser vos mouvements de gamme. En particulier, les mouvements par quartes ou par tierces se prêtent bien à l'improvisation modale.
  • En ionien, il n'y a pas réellement de note caractéristique mais il est vrai que les improvisateurs aiment insister sur les degrés II et VII pour faire entendre des tétrades add9 ou 7M. Pensez donc aux arpèges de ces tétrades dans vos impros.
    En revanche le degré IV est un degré faible en ionien, il faudra éviter de le jouer sur les temps forts.
  • On peut également jouer les degrés II et VII dans un seul arpège. L'arpège de la triade majeure issue du degré V du mode ionien (cet arpège est constitué des degrés V, VII et II). Voici donc une règle importante à retenir :
    pour "sonner" ionien sur un accord 7M (ou un autre équivalent ionien), on peut arpéger la triade majeure une 5te au dessus de la tonique.
  • Pensez enfin à utilisez la gamme pentatonique majeure, cette gamme est contenue dans le mode ionien.

Exemples d'utilisation du mode ionien

  • Always With Me, Always With You de Joe Satriani

Commençons par le thème d'un des nombreux succès du Satch : Always With Me, Always With You.
Voici d'abord la grille :

B add11 % E7M add13 Fa# sus4

C'est une simple progression I - IV - V avec des accords enrichis, en tonalité de Si majeur ionien. Remarquez que la 7èmem du degré V a été substituée par une 4teJ. C'est une pratique courante dans le modalisme : les accords de tension sont évités en altérant les intervalles de triton. Ainsi un accord de type 7 peut être substitué par un accord de type sus4.

Voici maintenant le début du thème. Attention c'est en 3/4 ; trois temps par mesure.

Always With Me, Always With You - part 1Always With Me, Always With You - part 2Always With Me, Always With You - part 3

Télécharger

  • Improvisation en Mi majeur ionien

Continuons l'étude du mode ionien en habituant notre oreille à sa couleur. Cela ne va pas être trop dur puisque le mode ionien est en fait la gamme majeure ; une gamme que notre oreille reconnait facilement.

Pour s'entrainer, voici une piste composée d'un seul accord : Mi 7M. Il faut bien sûr jouer Mi majeur ionien.

Suivez les conseils énoncés plus haut : insistez sur les degrés II (Fad) et VII (Réd) ; pensez à arpéger la triade Si majeur (la triade majeure une 5teJ au dessus de Mi). Pensez également à d'autres arpèges comme ceux de Mi 7M ou de Mi add9.
Toutes les notes du mode peuvent servir de note de conclusion sauf peut être le degré IV (La), qu'il faut éviter d'utiliser sur les temps forts.

Backing track (pour improviser en Mi majeur ionien)

 

Exemple d'impro sur cette piste

Back to Top